Notre personnel paroissial
Prêtres résidents
Fr. Bill Minigan

Pasteur

Visiteurs de prêtres
Secrétaire de paroisse
Associé Pastoral
Judith Froio
Fr. Anthony Mecha
Buffy Walsh
Fr. Brian McMahon
Chef d'entreprise
Directeur de musique
Coordonnateurs de l'éducation religieuse
Louise Mallet
Buffy Walsh
Robert Bezubka
Kathy Harless
Membres du conseil paroissial

Doreen Anzalone

Michel Cherone

Jaime Cochran

Marc Coughlin

Gail Dorazio

Joseph Finn
Kathy Harless
Rose Kilbride
Buffy Walsh
Devin Corbett
IMG_20220626_095524_edited.jpg
Fr. Modestus
Histoire de notre paroisse

Le 13 mars 1902, la paroisse St. Joseph, Malden, a été établie avec le père Timothy Holland comme premier curé. La nouvelle paroisse a embrassé le territoire d'une section de Forestdale, tous de Maplewood et Linden à Malden plus une zone de Saugus et North Revere.

Le père Holland est resté comme curé jusqu'en 1924. Le 2 juin 1924, le père Patrick Walsh est devenu curé de Saint-Joseph. Pendant cette période de croissance rapide de la paroisse Saint-Joseph, une nouvelle église a été érigée pour remplacer l'ancienne église de la mission. Parallèlement à la construction d'une nouvelle structure d'église, la paroisse a établi une école paroissiale composée de plusieurs petits bâtiments sur la propriété. Le 10 avril 1935, le père Walsh a été nommé curé de la paroisse St. Francis Xavier, South Weymouth.

L'abbé John Coughlin est nommé troisième curé de St. Joseph's le 10 avril 1935. C'est au cours de sa pastorale que se produisent des changements majeurs dans le territoire de la paroisse St. Joseph's. En 1947, Sainte-Marie de l'Assomption, Revere, a été établie et North Revere et une partie de Linden, Malden, ont été placés dans cette nouvelle paroisse. Peu de temps après, en 1949, St. Margaret's, Saugus, a été fondée et la section de Saugus est devenue une partie de cette nouvelle paroisse.

 

La paroisse St. Joseph's commença encore à grandir et il fut jugé nécessaire de construire un nouveau bâtiment d'église. Cela a été construit comme une église de sous-sol avec la possibilité d'ajouter vers le haut à une date future.

À la mort du père Coughlin le 20 novembre 1950, le père Michael Horrigan est venu de la paroisse St. Theresa, Sherborn, le 29 novembre 1950, en tant que quatrième curé de la paroisse St. Joseph. Pendant la période du Père Horrigan, l'église actuelle a été construite en 1962.

 

À cette époque, l'église, le bâtiment scolaire nouvellement érigé et le presbytère étaient tous reliés en un seul complexe. C'est à cette époque que les paroissiens de Saint-Joseph ont fait des sacrifices considérables pour favoriser leur engagement de foi toujours croissant. Cependant, il faut souligner que les décisions archidiocésaines prises lors de la construction de l'église actuelle ont causé beaucoup de chagrin et de mécontentement aux paroissiens de l'époque.

 

À la mort du père Horrigan le 4 janvier 1964, le père Théodore Seckel a été nommé le cinquième curé de St. Joseph's le 23 janvier 1964. de la guerre du Viet Nam étaient des situations très préoccupantes. Des changements se produisaient dans l'Église avec l'achèvement du Concile Vatican II. La santé du père Seckel était mauvaise et il est décédé le 15 août 1970.

Le père Arthur McClory, un assistant de longue date à St. Joseph's, a été nommé sixième curé de St. Joseph's le 1er juillet 1970. Le père McClory a fait un travail considérable pour améliorer les propriétés de l'église et une grande partie de la dette de la paroisse a été payée. désactivé. Cependant, une décision prise au cours de cette période a de nouveau affecté la paroisse. En 1972, en raison de la diminution du personnel religieux et de l'énorme ponction sur les finances de la paroisse, il est devenu nécessaire de fermer l'école paroissiale. Cette fermeture a causé beaucoup de colère, de mauvaise volonté et de mécontentement dans la paroisse. Le père Michael Regan, associé à l'époque, a fait un travail noble en établissant un bon programme d'éducation religieuse et a calmé les craintes de nombreux paroissiens au sujet de la fermeture de l'école.

Le père McClory, après une longue maladie, est décédé le 16 juillet 1978. En octobre 1978, trois prêtres ont été affectés à la paroisse St. Joseph's en tant que ministère d'équipe - un concept plutôt nouveau dans l'archidiocèse de Boston. Des rénovations à l'intérieur de l'église ont été effectuées, créant un cadre magnifique pour la célébration de la liturgie. L'implication des paroissiens a été augmentée et d'autres programmes ont été établis pour l'amélioration de la vie paroissiale.

Un grand enthousiasme a commencé à se développer dans la paroisse à ce moment, mais la triste réalité des problèmes de personnel instable a eu un effet néfaste. Le manque de stabilité s'est traduit par un problème de confiance que de nombreux paroissiens avaient avec l'Église. Ce manque de confiance a créé des situations qui ont affecté les objectifs à long terme.

Le 11 octobre 1983, le père John Daley a été nommé huitième pasteur de St. Joseph's en remplacement du ministère de l'équipe. Le père Daley a poursuivi et atteint un sentiment de stabilité au sein de la paroisse, mettant fin aux temps d'agitation et de tension. Le défunt père Dennis O'Driscoll, le père Richard Bakker et le père William Smith l'ont accompagné pendant la plupart de ces années.

En 2006, le père Bill Minigan (le père Bill comme il préférait être appelé), a pris la relève en tant que neuvième curé nommé de la paroisse St. Joseph après le décès du père Daley. Le père Bill, dans sa jeunesse, a servi comme aumônier militaire dans la marine américaine. Le père Bakker a été transféré à l'Immaculée Conception à Malden mais revenait pendant la semaine pour aider le père Bill pendant ses jours de congé. Le père Bakker est décédé paisiblement dans sa maison en Hollande alors qu'il rendait visite à sa famille le 5 septembre 2015. Le père Bill a été rejoint par le père John Mulloy qui a servi comme vicaire paroissial et est maintenant un prêtre senior en résidence à la retraite.

Depuis la fondation de la paroisse Saint-Joseph en 1902, de nombreux changements ont eu lieu. De nombreux bâtiments ont été érigés et entretenus, de nombreuses décisions difficiles ont été prises et de nombreux moments difficiles ont été endurés. Pourtant, notre histoire révèle clairement à quel point la paroisse a été bénie dans la qualité et le dévouement des prêtres, des religieux et des laïcs qui l'ont servie. Dans leur vie quotidienne, nos paroissiens montrent et partagent leur foi au Seigneur Jésus-Christ, leur amour et leur dévouement à la paroisse Saint-Joseph. Que Dieu nous donne la grâce de continuer à vivre notre foi comme témoin du message évangélique d'amour.

 
 
Recevez notre bulletin hebdomadaire par e-mail