Lecture je

Toute la congrégation des enfants d'Israël
arrivé dans le désert de Zin le premier mois, 
et le peuple s'installa à Kadès.
C'est ici que Miriam est morte, et ici qu'elle a été enterrée.

Comme la communauté n'avait pas d'eau,
ils tinrent conseil contre Moïse et Aaron. 
Le peuple discuta avec Moïse, s'écriant :
« Est-ce que nous aussi avions péri avec nos parents dans la présence du Seigneur !
Pourquoi avez-vous amené l'assemblée de l'Éternel dans ce désert
où nous et notre bétail mourons?
Pourquoi nous as-tu fait sortir d'Egypte,
seulement pour nous amener dans ce misérable endroit
qui n'a ni céréales, ni figues, ni vignes, ni grenades ?
Ici, il n'y a même pas d'eau à boire !
Mais Moïse et Aaron s'éloignèrent de l'assemblée
à l'entrée de la tente de réunion, où ils se prosternèrent.

Alors la gloire de l'Éternel leur apparut,
et l'Éternel dit à Moïse :
« Prenez votre personnel et rassemblez la communauté,
toi et ton frère Aaron,
et en leur présence ordonne au rocher de céder ses eaux.
Du rocher tu feras jaillir de l'eau pour l'assemblée
et leur bétail à boire.
Alors Moïse prit son bâton de sa place devant l'Éternel, comme il l'avait ordonné. 
Lui et Aaron rassemblèrent la communauté devant le rocher,
où il leur dit : « Écoutez-moi, rebelles !
Doit-on te faire sortir de l'eau de ce rocher ?
Puis, levant la main, Moïse frappa deux fois le rocher avec son bâton,
et l'eau jaillit en abondance pour le peuple
et leur bétail à boire.
Mais l'Éternel dit à Moïse et à Aaron :
"Parce que tu ne m'as pas été fidèle
en manifestant ma sainteté devant les enfants d'Israël,
tu ne conduiras pas cette communauté dans le pays que je leur donnerai.

Ce sont les eaux de Meriba,
où les enfants d'Israël luttaient contre l'Éternel,
et où l'Éternel révéla sa sainteté parmi eux.

 

Hymne responsorial

R.   (8)  Si aujourd'hui vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs.
Viens, chantons avec joie l'Éternel;
   acclamons le Rocher de notre salut.
Entrons en sa présence avec action de grâces ;
   chantons-lui avec joie des psaumes.
R.   Si aujourd'hui vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs.
Venez, prosternons-nous en adoration ;
   agenouillons-nous devant l'Éternel qui nous a créés.
Car il est notre Dieu,
   et nous sommes le peuple qu'il fait paître, le troupeau qu'il conduit.
R.   Si aujourd'hui vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs.
Oh, qu'aujourd'hui tu entendrais sa voix :
   « N'endurcissez pas vos cœurs comme à Meriba,
   comme au jour de Massah dans le désert,
Où vos pères m'ont éprouvé ;
   ils m'ont testé alors qu'ils avaient vu mes œuvres.
R.   Si aujourd'hui vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs.

 

Jésus est allé dans la région de Césarée de Philippe
et il demanda à ses disciples,
« Qui dit-on que le Fils de l'homme est ? »
Ils répondirent : « Certains disent Jean-Baptiste, d'autres Elie,
d'autres encore Jérémie ou l'un des prophètes.
Il leur dit : « Mais qui dites-vous que je suis ?
Simon Pierre a répondu :
« Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. »
Jésus lui répondit : « Béni sois-tu, Simon fils de Jonas.
Car la chair et le sang ne vous l'ont pas révélé, mais mon Père céleste.
Et alors je te dis, tu es Pierre,
et sur ce rocher je bâtirai mon Église,
et les portes des enfers ne prévaudront pas contre lui.
Je vous donnerai les clés du Royaume des cieux.
Tout ce que vous lierez sur la terre sera lié au ciel ;
et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.

Puis il ordonna strictement à ses disciples
de ne dire à personne qu'il était le Christ.

A partir de ce moment, Jésus commença à montrer à ses disciples
qu'il doit aller à Jérusalem et souffrir beaucoup
des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes,
et être tué et le troisième jour ressuscité.
Alors Pierre prit Jésus à part et se mit à le réprimander,
« À Dieu ne plaise, Seigneur !  Rien de tel ne t'arrivera jamais. »
Il se retourna et dit à Pierre :
« Passe derrière moi, Satan !  Tu es un obstacle pour moi.
Vous ne pensez pas comme Dieu le fait, mais comme le font les êtres humains.